Une fédération des associations archéologiques du Cantal (FAAC) active

La fédération des associations archéologiques du Cantal  (FAAC) a pour mission de soutenir la recherche archéologique dans le département du Cantal, sous toutes ses formes, prospections, chantiers de fouilles, publications et manifestions en vue de sensibiliser le public et renforcer les échanges entre les archéologues.
A cette fin , elle reçoit une aide financière du conseil départemental.
Elle opère en partenariat avec le SRA (service régional de l'archéologie) de la DRAC (direction régionale des affaires culturelles) de l'Auvergne-Rhône-Alpes.


Ces dernières années elle a soutenu les recherches suivantes (des plus anciennes aux plus récentes, liste non exhaustive) :

1 - Étude de la céramique : Jehanne Turpin

2 - Étude du souterrain de Mourjou : Frédéric Surmely

3 - Dynamiques du peuplement et formes de l’habitat dans le sud du Cézallier à l’époque romaine : Maxime Calbris

4 - L’Homme et la moyenne montagne au cours de la Protohistoire : Florie-Anne Auxerre-Géron

5 - Le site de hauteur du Suc de Lermu : Fabien Delrieu

6 - le PCR de Saint-Géraud dirigé par Nicolas Clément

7 - Le site préhistorique du Cuze de Sainte-Anastasie : André Delpuech

8 - Les Aurières de la Châtaigneraie : Elodie HUBERT  

Jehanne Turpin, souterrain de Trémont


1 - Étude de la céramique : Jehanne Turpin


 Doctorante, elle poursuit une étude des céramiques découvertes lors des fouilles archéologiques des souterrains du Cantal menées par la SARA.
Ces collections ont été déposées au musée d'art et d'archéologie d'Aurillac.


Et voir la rubrique FAAC : + d'infos



Frédéric Surmely lors de sa conférence sur le souterrain de Mourjou au siège de la SHA


2-Étude du souterrain de Mourjou : Frédéric Surmely


DRAC Auvergne / SRA - 4 rue Pascal 63000 Clermont-Ferrand

UMR 6042 du CNRS / GEOLAB - 4 rue Ledru 63000 Clermont-Ferrand


Conservateur du patrimoine au SRA (service régional de l'archéologie) de la DRAC (direction régionale des affaires culturelles) Auvergne-Rhône-Alpes, en charge du département du Cantal.

Il a entrepris des recherches en 2016/17 sur le souterrain de Mourjou : passage du géo-radar en partenariat avec une université américaine et scan 3D ; fouilles archéologiques en 2017.



3 - Dynamiques du peuplement et formes de l’habitat dans le sud du Cézallier à l’époque romaine : Maxime Calbris


Doctorant en archéologie

(CHEC-EA 1001, Université Blaise Pascal

Clermont-Fd 2 ; ArchéoTek


Maxime Cabris  a mené cet été des prospections pédestres sur les communes d’Allanche, Auriac-l'Église, Charmensac, Landeyrat, Massiac, Molompize, Peyrusse et Vernols ; et des prospections géophysiques sur le site de Mathonière (commune d’Allanche) pour son sujet d’étude.

Territoires et cheminements théoriques au Bronze final en Haute-AUvergne (extrait de la Journée régionale de l'archéologie du 23 juin 2017: communication de Auxerre-Géron)

4-L’Homme et la moyenne montagne au cours de la Protohistoire : Florie-Anne Auxerre-Géron


Docteur, université Toulouse Jean-Jaurès

UMR 5608 T.R.A.C.E.S.

Equipe RHAdAMANTE


Depuis 4 ans elle mène des recherches pour synthétiser les différentes sources d'informations concernant l'occupation du sol et l'interaction Homme/milieu dans le contexte  de moyenne montagne durant la protohistoire et notamment  l'articulation et le lien qui ont existé entre ces hautes terres et les sites de plaines plus couramment étudiés.

Elle a présenté ses recherches  lors des Journées régionales de l'archéologie à Clermont-Ferrand en Juin 2017.

Vue du Suc de Lermu depuis la vallée de la Sianne (Cliché F. Delrieu)


5 - Le site de hauteur du Suc de Lermu : Fabien Delrieu


 Ingénieur d'études
 DRAC Auvergne-Rhône-Alpes
 Service régional de l'archéologie
 UMR 5138 - ARAR


Avec la réunion de la région Rhône/Alpes à l'Auvergne, Fabien Delrieu a rejoint le Cantal depuis 2017.


Chantier de fouilles (SRA Rhône-Alpes) au Suc de Lermu à Charmensac : La première année d’intervention sur le Suc de Lermu correspond à une phase d’évaluation des différentes occupations s’étant développées dans l’emprise du promontoire. La campagne 2016 a confirmé le potentiel archéologique de ce site, qui possède, une stratigraphie permettant d’aborder les différentes occupations par une fouille planimétrique. Cet état de fait est suffisamment rare pour ce type de site dans le Massif central, où les niveaux sont très souvent érodés.

Le site de hauteur du Suc de Lermu présente un excellent champ d’investigation pour corréler les données issues de la fouille des contextes domestiques et funéraires à l’aune d’un arrière plan paléo-environnemental bien documenté. Rares sont les secteurs géographiques où ce croisement des données est possible pour l’âge du Bronze et le 1er âge du Fer.

Essai de restitution de l'abbaye Saint-Géraud d'Aurillac entre le XIIe et le XVe siècle

6 - le PCR de Saint-Géraud dirigé par Nicolas Clément 


Responsable d'opération, spécialisé en archéologie médiévale (Mosaïques-Archéologie),

Doctorat d’université en archéologie, Lyon II


Ce PCR (programme collectif de recherches) propose de développer un certain nombre de thématiques et d’analyses qui viendront enrichir les premiers résultats issus de l’opération menée de 2013 à 2015. Le projet d’investigations archéologiques viendra aussi compléter la production de métadonnées sur ce site qui figure parmi les sites religieux médiévaux les plus remarquables. Il se place entre l’abbaye d’Aniane et l’abbaye de Cluny et participe pleinement au renouveau du monachisme à l’époque carolingienne.



Voir FAAC: + d'info

André Delpuech, nouveau directeur au musée de l’Homme


7 - Le site préhistorique du Cuze de Sainte-Anastasie : André Delpuech


Conservateur général du patrimoine

Directeur du musée de l'homme à Paris


Il a dirigé des chantiers de fouilles dans le Cantal, de 1981 à 1992, pour les périodes du Paléolithique supérieur et du mésolithique d’Auvergne lors de campagnes de fouilles au Cuze de Sainte-Anastasie, au Roc des Clauzades dans la commune de Raulhac et dans la grotte du Cavalier de Molompize. Plus généralement il a mené une campagne de prospection des massifs volcaniques de la Haute-Auvergne (Cantal, Cézallier, Aubrac), des abris et grottes sous-basaltiques qui lui ont permis de développer ses recherches sur le milieu de moyenne montagne à la fin des temps glaciaires. Il compte parmi les premiers membres de la SARA.








8 -  Les Aurières de la Châtaigneraie : Elodie HUBERT

 

Master 2 - UFR Histoire, Arts et Archéologie

Université de Toulouse


État des lieux et évaluation de l’ensemble des sites miniers à ciel ouvert répartis sur plusieurs communes de Prunet, Lacapelle-del-Fraisse, Lafeuillade-en-Vézie, comme étant d’anciennes exploitations d’or et/ou d’étain. Caractérisation du potentiel archéologique et datation des vestiges.